Attendu depuis longtemps, le chantier de réfection de la Grand-Rue a débuté officiellement le 7 octobre 2013. Prévus pour durer jusqu'à l'été 2015, ces travaux impliquent des modifications du trafic dans la cité rolloise. Ce site vous permet de suivre l'avancement des travaux et de déterminer le chemin le plus pratique pour accéder à vos commerces, qui resteront accessibles durant toute la durée du réaménagement de la Grand-Rue !

 Infos & articles de presse sur Rolle.ch  
 grandrue-rolle.ch dans la presse [ 24 heures ]

Un site web pour suivre le "chantier du siècle"

Alors que la réfection de la Grand-Rue a officiellement démarré à Rolle, deux commerçants ont lancé leur propre site collaboratif

Les Rollois sont venus nombreux, hier, pour assister au premier coup de pioche des travaux de réfection de la Grand-Rue, qui s'étendront sur deux ans. Dans l'air depuis plusieurs années, le "chantier du siècle" était très attendu.
Lors de la cérémonie officielle, Cédric Echenard, municipal en charge des Travaux publics, s'est voulu rassurant, précisant que la ville resterait accessible durant les travaux - bien que l'artère principale ait été mise à sens unique.
Deux commerçants ont d'ailleurs trouvé un moyen original de pallier les désagréments du chantier de démontrer que le centre-ville restera actif. Gérard Moinat, antiquaire-décorateur à la Tête-Noire et Olivier Rutz, gérant de N2O informatique Sàrl, collaborent à un site internet afin de donner plus de visibilité aux enseignes de la Grand-Rue.
"Nous avons placé une caméra au-dessus de nos deux boutiques et diffusons les images sur le site. Il s'agit de montrer l'avancée des travaux en temps réel et de permettre aux clients de voir si une place de parc est libre, explique Gérard Moinat. Les commerçants pourront également ajouter, sur cette plate-forme, une fiche présentant leurs activités, leurs offres, et recommander les parkings les plus proches à leurs clients."
En prenant connaissance de l'initiative, Cédric Echenard s'est réjoui. Il a décidé de faire figurer le lien de ce site sur la nouvelle application mobile de la Ville de Rolle, mise en ligne hier, et destinée à informer les Rollois des différentes activités communales.
C.BI, 24 heures, 12 octobre 2013 Voir l'article scanné
[ L'Écho (18.10.2013) ]

Le 1er coup de pioche est donné

ROLLE : Le "chantier du siècle" a officiellement démarré

Cette fois, nous y sommes ! «Serpent de mer» évoqué par plusieurs Municipalités depuis des décennies, attendu par les uns et redouté par les autres, le chantier de la Grand-Rue de Rolle a officiellement démarré le 11 octobre dernier. Si des machines y avaient déjà fait des incursions et creusé quelques fosses en début de semaine, c’est cette date que les autorités ont retenue pour donner le symbolique «premier coup de pioche». Dès le matin, une partie des membres de la Municipalité, ainsi que de représentants des entreprises concernées par les travaux, offraient café et croissants sous une tente blanche dressée au croisement de la rue du Temple et de la Grand-Rue, à quelques pas du marché. Arrivés en tenue un peu légère pour la saison, certains se sont empressés de rentrer chez eux rajouter une couche, car un froid sec et perçant régnait à Rolle, rendant les boissons chaudes particulièrement bienvenues. En les sirotant, les visiteurs pouvaient interpeller directement les autorités pour toute question liée au chantier. Sur un écran plat s’affichaient des photos de la ville et des haut-parleurs diffusaient une musique quelque peu chahutée par le bruit des scies attaquant le bitume. Sur de larges panneaux était exposé le tracé des travaux et leur planification. Parmi les visiteurs, des habitants et boutiquiers directement ou indirectement concernés mais aussi des syndics et municipaux des communes environnantes. Edmond Saugy, municipal perrolan, évoquait ses souvenirs des travaux comparables qui avaient eu lieu dans les années nonante à Perroy. J’imagine qu’ici plus de précautions ont été prises qu’à l’époque. Quand la rue était ouverte, je me rappelle que ça puait le gaz ! En ce qui concerne le chantier de Rolle, on savait que le projet était depuis des années dans le «pipeline», ça sera des gros travaux, mais c’est un passage obligé... D’autres Rollois présents, d’un âge dirons-nous certain, disaient se rappeler que la réfection de la Grand-Rue était déjà à l’étude du temps de leur scolarité obligatoire ! L’impact immédiat du chantier sur les commerces de la ville était au centre de bien des discussions. Margareth Ruchti, présidente du Groupement Rollois des Entreprises et Commerçants, relevait signalait notamment la question de la signalisation aux entrées de la ville, insuffisamment claire à son sens. A l’entendre, de nombreux commerçants avaient déjà interpellé individuellement la Municipalité à ce sujet. Grief principal: le manque de clarté quant à l’accessibilité de l’artère principale de Rolle et l’ouverture des boutiques pendant les travaux. Le GREC a d’ailleurs déjà pris l’initiative de commander des panneaux plus clairs. Quelques jours plus tard, certains de ses membres en avaient installés quelques-uns à divers endroits stratégiques de la ville. La partie officielle de la matinée a été l’occasion pour le syndic Jean-Noël Goël de revenir sur l’histoire de Rolle, fondée en 1319 par la famille de Savoie. Il a salué l’esprit visionnaire des premiers Rollois, qui ont donné à la Grand-Rue une largeur propice à la circulation bien des siècles plus tard. Pavée dès la fin du XVIème, elle n’a été goudronnée qu’en 1914. Ces travaux sont une nouvelle page d’histoire importante pour la ville, a affirmé le syndic, qui lui donnera une nouvelle jeunesse bien méritée. Je remercie les membres du Conseil communal qui ont voté les crédits (il y en a quand même eu quelques-uns...), et les entreprises et habitants pour leur compréhension face aux désagréments à venir. Le préfet Nelly de Tscharner est venue transmettre les encouragements du Conseil d’Etat pour cette initiative d’entretien du patrimoine et d’amélioration des infrastructures qui concerne la vie de chacun. A sa suite, le municipal Cédric Echenard a donné quelques détails sur les travaux et tenu à rassurer ceux qu’inquiète la disparition de places de parc. Du futur giratoire vers la place de la Harpe jusqu’ici, on compte 240 mètres, soit, pour un cheminot comme moi, l’équivalent d’un train de trente-six essieux. En poussant jusqu’à l’office du tourisme, cela nous donne 420 mètres, soit un quai de gare. Puis il a présenté la nouvelle application pour smartphone qui permet de suivre en direct l’évolution des travaux et qui donne accès à l’intégralité du site de la commune. Enfin Jean-Noël Goël a porté le premier coup de pioche, avant que ne soit servi le verre de l’amitié sous la tente. Pour les invités, la matinée s’est conclue au Casino par un cocktail dînatoire.

Vincent Lehmann, L'Écho rollois, 18 octobre 2013
[ L'Écho (25.10.2013) ]

ROLLE : Le Groupement des Entreprises et Commerçants lance son site web

La Grand-Rue en temps réel

Le jour même où la Municipalité de Rolle plantait le premier coup de pioche officiel des travaux de la Grand-Rue, un nouveau site internet voyait le jour; lancé par Gérard Moinat, de la Tête-Noire, et Olivier Rutz, du magasin informatique N2O, il se veut un outil pragmatique pour permettre aux commerçants de passer au mieux le cap du chantier.

Pour Margareth Ruchti, du bureau WM architectes & associés (également sis au long de la Grand-Rue), et néanmoins présidente du Groupement Rollois des Entreprises et Commerçants (GREC), cette initiative est une manière d'agir de manière proactive, pour ne pas faire que se plaindre. Le GREC démontre ainsi qu'il n'est pas qu'une force d'opposition, que notre but est de chercher des solutions avec la commune.

Le site, en construction mais déjà consultable, fonctionne comme un annuaire en ligne: il listera bientôt la totalité des commerçants membres du groupement et fournit leurs contacts, tout en suggérant sur une carte interactive les places de parking les plus proches de leur boutique.

L'autre but de ce nouveau site est de démontrer que Rolle ne s'endort pas pendant le "chantier du siècle", et propose à l'internaute de suivre en direct l'évolution des travaux. Une copie de l'application pour smartphone lancée par la commune? Pas exactement: la vie quotidienne de la Grand-Rue en plein chantier est documentée de manière beaucoup plus graphique. Placées chacune à l'opposé de l'artère principale d ela ville, au n°9 et au n°94, deux caméras photographient la rue en temps réel, avec un nouveau cliché pris chaque minute.

Le visiteur peut ainsi vérifier par lui-même la densité du trafic ou la disponibilité des places de parc.

Vincent Lehmann, L'Écho rollois, 25 octobre 2013 Voir l'article scanné

Commerçants membre du GREC :

;